full
border
http://communedereveillon.fr/wp-content/themes/anya-installable/
http://communedereveillon.fr/
#dd5353
style1

Historique

Réveillon est un petit village français, situé dans le département de l’Orne et la région de Basse-Normandie.
La commune s’étend sur 11,7 km² et compte 372 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2007. Avec une densité de 31,9 habitants par km², Réveillon a connu une nette hausse de 29,2% de sa population par rapport à 1999.
Entouré par les communes de Saint-Denis-sur-Huisne, Loisail et  Comblot, Réveillon est situé à 4 km au sud-est de Mortagne-au-Perche la plus grande ville des environs.
Situé à 173 mètres d’altitude, la Rivière L’huisne est le principal cours d’eau qui traverse la commune de Réveillon.
Réveillon est une commune du parc naturel régional du Perche.
Le maire de Réveillon se nomme Monsieur Jean-Claude MAUNY.

Les Giroux

Toussaint Giroux (1633-1715), originaire de Réveillon, au Perche, arrive au Canada vers 1649. Il arriva avec Zacharie Maheut dit Point du Jour et René Maheut. Pendant trois ans, il travaille pour Robert Giffard (vers 1587-1668), seigneur de Beauport, qui lui concède en 1654 une terre dans le bourg du Fargy, au coeur de la seigneurie.

Château

Il existait un château à Réveillon au centre du village qui est visible sur de vieilles cartes postales. Le château primitif fut bâti au XIIe siècle, idéalement placé sur la route entre Mortagne et Bellême afin de surveiller la vallée de l’Huisne. Il fut remanié et reconstruit au XVIIIe siècle par René de Rouër, chevalier et marquis de Villeray. Ce château fut presque entièrement détruit dans les années 1960. Il ne subsiste qu’une partie de l’aile nord. Une partie des éléments détruits a été réutilisée dans plusieurs propriétés du centre-ville de Mortagne-au-Perche.

Eglise

L’église fut construite à différentes époques, il reste quelques éléments romans. Le clocher habillé d’ardoises est typique des églises du Perche. Elle est consacrée à saint Martin mais on y trouve aussi la statue de saint Denis et de saint Roch. L’élément le plus curieux de l’édifice est sans doute sa cloche fondue en pleine Révolution au moment où au contraire on récupérait le bronze des cloches pour faire des canons. Elle semble avoir été consacrée par le curé de l’époque, Pierre Cyr Lemaire, prêtre jureur et donc fidèle à la Révolution. L’intérieur de l’église est d’une simplicité calme et reposante. Un beau retable du XVIIe siècle.

Manoir

Le manoir des Rosiers, bâtisse du XVIe siècle, est inscrit aux Monuments historiques

Proposez vos sujets sur l’historique de la commune de Réveillon

Votre Nom

Votre Email

Votre Sujet

Pièce Jointes

Votre Texte

paged
Loading posts...
link_magnifier
#ACAAAA
on
fadeInDown
loading
#ACAAAA
off